Retour à la liste des articles de la rubrique NOUVELLE AQUITAINE

Publié le 13/03/2017

CR CRE DU 19 JANVIER 2017 (Limousin)

Bulletin d’Information n°29 CRE LIMOUSIN 19 janvier 2017

Les élus FO du CRE vous informent des principaux points abordés lors du dernier CRE Limousin qui s’est tenu à Romanet le 19 janvier 2017 en présence du Directeur Régional Thomas VARRE et de la DRH-DS Béatrice POGGIO . Intervention en visio-conférence du responsable de gestion, Christophe HOURQUEBIE

Q1 – Approbation des PV du 20 octobre 2016 et du 24 novembre 2016. 

L’approbation des PV est reportée en février

Q2 – Point de situation sur les évolutions statutaires. 

Le Directeur Régional nous informe que l’EPIC est créé ainsi que les deux filiales. Le personnel n’est pas encore rattaché aux filiales. Aucune liste de noms ne peut être diffusée à ce jour. Ce sont les élus qui préciseront que l’ordonnance ratifiant la création de l’EPIC doit encore passer au vote du Sénat…

Pour Force Ouvrière cet EPIC est toujours, fin janvier 2017, sans «feuille de route » précisant ses missions de service public. Mais où va-ton ?...Nous vous convions à relire le communiqué FO du 10 janvier 2017 qui fait suite à l’audition des Organisations Syndicales par la Commission des Affaires sociales de l’Assemblée Nationale. Le passage en EPIC …on n’a pas fini de nous en raconter !

Q3 – Information trimestrielle sur l’emploi et la production.

Le budget à fin novembre 2016 fait apparaître une baisse de 1 800 000 € qui repose majoritairement sur la diminution de l’Appel d’Offre du Conseil Régional et des commandes de Pôle emploi. On nous explique aussi que, demandeur de « formations courtes », Pôle Emploi a fait ses achats ailleurs qu’à l’AFPA… Le plan 500 000 a rapporté 200 000€, principalement sur l’ex-Aquitaine. Le budget réalisé sur le marché privé est également en légère baisse, mais « on est bon sur le révisé » …

Il faut comprendre « on a revu les chiffres à la baisse dans le budget révisé et donc on est dans les clous… » mais en fait c’est de moins en moins d’activité dont il est question et de moins en moins de postes …Ce sont nos emplois qui continuent à disparaître !

Les charges, quant à elles, diminuent (- 1 million d’euros) mais cette diminution n’est pas proportionnelle à la baisse des effectifs… Le nombre de CDI continue de diminuer : 8 postes de moins en 2016 sur le Limousin et des CDD de plus en plus nombreux. Quelques postes sont recrutés : formateurs grutier et routier sur Egletons/Pessac ; aide de cuisine, formateur AEB et manager de formations sur Limoges. Sont en recrutement : Chef de cuisine sur Limoges, Manager de formations sur Romanet, responsable d’affaire « tertiaire et services » sur Bordeaux, responsable d’affaires Activité Conseil (Transition), un responsable de programmes (grande région)…

Pour Force ouvrière le constat porte toujours sur un effectif d’encadrement qui s’étoffe alors même que la production ne cesse de diminuer ! Cela explique sûrement que l’AFPA innove en embauchant un manager de formation en CDD pour remplacer un poste CDI !! C’est nouveau ! A moins que ce ne soit qu’EPIC ?!

Q4 – Budget Limousin 2017. 

Le Directeur régional informe les élus du CRE que le budget prévisionnel 2017 est en cours de négociation avec le National et qu’il ne souhaite pas présenter un prévisionnel non validé. Il pense pouvoir répondre au CRE de février prochain.

Q5 – Présentation par le Directeur régional des orientations 2017. 

Les orientations régionales 2017 s’articulent sur une préparation des réponses à l’Appel d’offres Régional et aux besoins des entreprises. L’accent portera sur l’harmonisation des pratiques et outils entre les 3 régions. Des projets territoriaux doivent également être définis. Un travail de développement des relations avec les financeurs est prévu. Cinq secteurs sont prioritaires : BTP, secteur tertiaire en alternance, secteur Electromobilité, offre logistique et développement de l’apprentissage.

Si ce plan de développement régional est cohérent, il active toujours les mêmes leviers : contacts financeurs, secteurs qui peinent à se développer, mais les contraintes ne sont pas prises en compte, et la modernisation de l’outil de formation oubliée…Toutefois Force Ouvrière ne voudrait pas ternir, par des propos quelque peu fallacieux, la belle méthodologie élaborée…

Q6 – Précisions sur les contrats de salariés en horaires atypiques, situations administratives particulières, lettres de missions… 

Les lettres de missions et un suivi mensuel devraient être systématisés. Il est proposé que les temps de trajets avant 6h et après 21h après minoration (30 minutes) soient récupérés à 100%. Le Directeur régional reconnait que les conditions de travail évoluent…mais pas les textes. Les élus n’ont pas réponse aux questions qu’ils se posent : les horaires atypiques et situations particulières…ne sont pas répertoriés.
L’harmonisation de toutes les situations « hors norme » reste une vraie question

Q7 – Reconnaissance de l’AFPA comme Centre d’apprentissage : présentation du dispositif. 

L’AFPA devient centre d’apprentissage pour 24 formations (8 centres concernés) en Nouvelle Aquitaine ; cet apprentissage s’adressera à des jeunes de plus de 18 ans. Cela permettra à l’AFPA de pouvoir toucher la taxe d’apprentissage. Les jeunes accueillis le seront dans des conditions similaires aux contrats de Professionnalisation.
Si l’accueil de ce « public » permet de diversifier les entrées financières, il va aussi continuer à complexifier le travail de Conseil en formation et des collègues administratifs sans bien sûr qu’aucune compensation ne soit envisagée…

Q8 – Point sur le parc de véhicule de la région Limousin, gestion, entretien, utilisation. 

Pour le Directeur régional l’entretien du parc est de la responsabilité de tout le monde au quotidien (observer et prévenir), les contrats de location couvrent l’ensemble des interventions sur les véhicules. Quant à l’utilisation des véhicules comme voitures de fonction, cela a été négocié lors de la prise de poste, nous dit-on.

Pour Force Ouvrière il serait intéressant que chacun calcule combien serait ajouté à son propre salaire, si on lui prêtait une voiture pour faire ses trajets… !

Q9 – Les élus demandent un modèle de contrat de travail. 

Différents modèles sont présentés aux élus qui notent des modifications aux modèles présentés dans le GPRH sans que le cadre de ces modifications ne soit très clair…

Q10 – Régularisation de la subvention des ASC pour 2016. 

La subvention annuelle est « régularisée » tous les ans (calcul tenant compte des CDD). La DRHDS nous informe qu’elle n’a ni date, ni information de régularisation, mais que le premier trimestre 2017 sera versé au Comité Régional d’Etablissements du Limousin (et non à la grande Région).

Les élus Force Ouvrière veilleront, malgré tout, au versement « du reliquat 2016 » !

Q11 – Plan prévisionnel régional de formation 2017. 

Les élus rendent un avis négatif sur le plan de formation prévisionnel 2017.

Pour Force Ouvrière le budget prévisionnel est divisé par deux par rapport à 2016 et il est évident que de nombreuses disparités et inégalités d’accès à la formation existent : nombre de salariés ne partent pas en formation car, non remplacés, ils ne le peuvent plus !

Q 12 – Informations complémentaires du Président. 

Il n’y a pas d’informations complémentaires du président !!!!

Q13 – questions diverses : 

- Les élus demandent des explications quant au montant des estimations du patrimoine de l’AFPA. Question à reposer en février … 
- Le projet modulaire concernant les cuisines de Romanet est abandonné car non réaliste financièrement …
Pour plus d’information et d’explications n’hésitez pas à questionner vos élu(e)s

Les élus FORCE OUVRIERE Françoise BOICHUT- Françoise COLLET - Mireille DEJOUHET – José DE-SOUSA – Olivier NOUAILHAGUET - Laurence STIEN Représentant Syndical Sebastien MAURANGE (Egletons) 

Consultez notre site www.fo-afpa.fr Mail : fo.afpalimousin@gmail.com


Fermer cette fenêtre X

Adhérents

Afin de profiter de toutes les ressources du site, identifiez-vous