Retour à la liste des articles de la rubrique NOUVELLE AQUITAINE

Publié le 29/03/2017

CR CRE DU 21 MARS 2017 (Aquitaine)

CRE du 21 mars 2017

Présidente 
Béatrice POGGIO, DRH-DS 

Délégation FO  
Denis CHAIGNEAU
Pierre CHARTRAIRE        
Représentant syndical 
Dominique SAINT-ARAILLE 

Intervention du secrétaire, déclaration CGT/FO :
Les délégations CGT et FO du CRE constatent que le Président de l’AFPA se permet de faire distribuer dans les centres son livre « Apprendre pour demain : décodage des enjeux de la formation professionnelle ». Ceci interpelle fortement les délégations. En effet, le contenu de ce livre est le fruit, en partie, de la contribution « cachée et insoupçonnée » de plusieurs collègues de l’AFPA.
De plus, le coût de la démarche dépasse largement l’économie faite sur les agendas 2017.
Les délégations souhaitent dénoncer ce procédé et elles demandent au président du CRE de transmettre leur désapprobation à la directrice générale et au président de l’AFPA.

La Direction : la présidente lit une note de la DG et l’envoie à tous les élus du CRE, on y trouve le coût, le nombre édité de 24000 …etc…

FORCE OUVRIÈRE s’interrogent sur qui a payé (78 000 €) les ouvrages distribués généreusement à chacun des salariés de l’AFPA ? 
Et sur : qui va toucher les droits d’auteur ? 
La maison d’édition ne les versera pas, nous dit la direction, pour se payer la parution... soit. 
Y compris ceux attachés aux exemplaires qui se vendent sur les sites marchands d’Internet.

ORDRE DU JOUR

1 –  Approbation du PV du 21 février 2017 :
Approuvé sous réserve de corrections orthographiques et sémantiques par la direction.


2 –  Information sur les mouvements d’emplois depuis début février 2017 (sorties, entrées, mobilités temporaires…) et les parutions à venir, y compris management. Remplacement des départs à venir. Remplacement des absences temporaires :

La direction : pas de grand changement depuis le mois dernier.

FORCE OUVRIÈRE remarque, avec plaisir, que les rares embauches externes se font sur la DR. Très bien, mais quid du renforcement des équipes de production ?

La direction : embauches externes dues, entre autres, au renforcement de la cellule PRAO en DR.
Les remplacements « autres », de façon générale, se font, quasi exclusivement, avec des candidatures internes.

FORCE OUVRIERE : certains recrutements, sur des postes nouveaux, quoique quelques peu opaques (hors PRAO dont on peut comprendre l’utilité pour multiplier les réponses aux AO...) pour le salarié de terrain lambda, posent question sur l’utilité réelle de ces créations, hormis celle de trouver un emploi à des hiérarchiques en déshérence d’activités... ! 

Alors que, dans le même temps, on précarise de façon obligatoire les contrats de travail des salariés, formateurs en premier lieu, qui se consacrent à la production !

Des questions portent sur les fins de contrats ( la plupart de 18 mois) , de collègues CDD pour le CSP, en juillet, avec une carence de 6 mois alors que le marché /activité porte encore sur 3 ans et plus …, nous espérons la transformation de CDD en CDI !!!

La Direction : n’a pas de réponse !!!?

3 – Point sur le budget 2017 : avancées

La direction : aucune information n’est possible pour un budget qui n’a pas encore été présenté en CCE.
Le budget national est validé par l’Etat mais pas réparti par régions.
Nous avons fait des propositions non validées encore par la direction générale.
A voir donc au prochain CRE.


FORCE OUVRIERE demande ce qui est connu, à ce jour, quant au prévisionnel 2017 : budget ? Patrimoine ? RH ? Mise en œuvre des filiales ? Apurement de la dette ? Activité ? Voire même le devenir tout court du top management et de la gouvernance actuelle après les élections politiques ?


4 – Plan  500 000 : point et nouvel appel d’offres

La direction : en ex Limousin et Poitou-Charentes nous avons eu des retours mais rien (encore...) en Aquitaine.

FORCE OUVRIERE s’inquiète de voir que la politique Emploi Formation de l’ancienne « petite » Aquitaine est en train de se généraliser à la Nouvelle Aquitaine... 


5 – Découpage de l’AFPA : projections des effectifs de chaque entité de la région Nouvelle Aquitaine avec un zoom sur l’Aquitaine (EPIC/filiales) :

La direction : Effectifs au mois de janvier sur les 3 territoires en ETP rémunérés.
668 en CDI dont 266 en Aquitaine, 212 en Limousin, 190 en Poitou-Charentes. 

Pas de données précises pour la filiale accès à l’Emploi mais des emplois concernés pour cette filiale : tout salarié du conseil en formation, du directeur à l’opérationnel en passant par les psychos du travail, le management intermédiaire et les responsables de projet. 

FORCE OUVRIERE : cf. le constat que nous avons déjà fait à la question 3...

6 –  Qu’en est-il de la certification qualité à l’AFPA, suite à la décision du CNEFOP du 7  février:

La direction : l’AFPA poursuit son référencement OPQF reconnu par le CNEFOP. Il y a des correspondants qualité dans les centres.

FORCE OUVRIERE : or, notre organisme certifiant à l’AFPA s’appelait l’AFAQ, organisme déshabilité par  un CNEFOP piloté par le Conseil Régional...
Ouf ! Nous étions aussi habilités OPQF...! 
Ceci dit personne ne sait vraiment ce que recouvrent vraiment, sur le terrain, les engagements pris quant  au respect de la qualité requise pour entrer dans les normes imposées.

7 – Comment les salariés peuvent-il poser les congés en anticipation pour une période N+1 ?

La direction : ne comprend pas la question, mais insiste pour que chaque salarié interroge la RH du centre pour se faire préciser chaque cas …

8 – Bilan de trésorerie 2016 du CRE :

Les élus : cf. les documents envoyés aux membres du CRE (par établissement). Reste d’ailleurs une part importante à solder.
Se pose la question de la future trésorerie pour la grande région lors de la fusion car des activités, qui vont perdurer, sont déjà lancées par la petite région...
En attendant se pose la question de la dotation 2017.

La direction : question posée au national mais les calculs des effectifs ne sont pas finalisés.

FORCE OUVRIERE : des discussions sont à mener entre les délégations des 3 anciennes régions pour décider de l’emploi des soldes respectifs avant, ou après, les élections professionnelles et donc la mise en commun des futurs fonds attribués pour les ASC.

9 – Questions d’actualité :

Le secrétaire fait le rappel d’une question plusieurs fois portée :
- comment récupérer les temps de déplacement, lors de  missions ?

La direction : le national n’a toujours pas tranché.
   
La séance est levée à 12 heures 45     

Les élus FORCE OUVRIERE 
Denis CHAIGNEAU (DR) – Michèle LARROQUE (Pau)
Représentant Syndical Dominique SAINT-ARAILLE (DR)
Consultez notre site www.fo-afpa.fr


Fermer cette fenêtre X

Adhérents

Afin de profiter de toutes les ressources du site, identifiez-vous