Retour à la liste des articles de la rubrique NOUVELLE AQUITAINE

Publié le 26/04/2017

CR CRE DU 20 AVRIL 2017 (Limousin)

Les élus FO du CRE vous informent des principaux points abordés lors du dernier CRE Limousin qui s’est tenu à Egletons le 20 avril 2017 en présence de Béatrice POGGIO (DRH-DS), Monique LAJUGIE(DIFR), Christophe HOURQUEBIE (gestion) et Jean-Yves BARRIERE (Conseil en Formation). Le Directeur Régional, Thomas VARRE, était absent. En préambule, la DRH-DS confirme les départs du Directeur Régional le 13 juillet prochain et le sien à une date proche. Le remplacement de la DRHDS devrait se faire à l’interne : 1 candidature à ce jour. Pas d’information sur le recrutement d’un nouveau Directeur Régional.

Pour la délégation Force Ouvrière, la situation est inédite et inquiétante : le départ simultané des deux principaux dirigeants régionaux va avoir des répercussions inévitables dans un avenir proche. Ces deux départs simultanés ont-ils un lien avec la situation actuelle de l’AFPA ?? 
Enfin FO … sera encore là demain !!

Q1- Approbation des PV des CRE de janvier 2017 et Février 2017.

Le PV du CRE de janvier 2017 est approuvé. L’approbation du PV du CRE de Février est reportée au mois suivant.

Q2- Information trimestrielle sur les emplois et la production.

La production est très légèrement supérieure à celle de l’année dernière à la même époque. Les54 045h proviennent principalement du Conseil Régional. Par contre, l’uniformisation régionale des pratiques avec les pôles emploi a été défavorable au Limousin, entrainant ainsi une perte de 10 000H en ce début d’année. La production du SIEG a augmenté par rapport à l’année dernière où nous étions en phase de démarrage ; Le marché privé augmente légèrement même si les CSP ont tendance à diminuer.
Ces chiffres sont toutefois à relativiser sur la Nouvelle Aquitaine et le plan « 165 000 » aura du mal à démarrer dans les temps impartis (avant le30 juin 2017).
L’emploi : le point est fait sur les dossiers de reclassement en cours ; le recrutement d’un chef de cuisine pour Limoges a été bloqué par le National. Les formateurs qui partent en retraite sont proportionnellement plus souvent remplacés par des CDD que par des CDI. La précarisation continue à s’installer. Le MSMG de Guéret ne sera pas remplacé, sa charge de travail étant répartie entre les salariés.
La région compte aujourd’hui 213 ETP.

Pour la délégation Force Ouvrière le nombre de CDD et d’intérimaires devient déraisonnable ; se dessine une AFPA au personnel précaire où la culture d’entreprise disparait petit à petit. Le comble pour une entreprise de service public dédiée à la réinsertion professionnelle durable !

Q3-Budget prévisionnel 2017. (Report de question)

Le budget prévisionnel 2017 n’a toujours pas été arbitré au national et n’est donc toujours pas présenté en région.

Pour la délégation Force Ouvrière cette situation est plus que préoccupante : On doit se questionner sur ces délais exceptionnellement longs et particulièrement inacceptables dans la situation actuelle (passage EPIC, problèmes de trésorerie…).
On peut aussi se poser la question d’un lien éventuel entre le départ du Directeur Régional et l’ensemble des dysfonctionnements repérés.

Q4- Situation actuelle de la trésorerie AFPA et lien éventuel avec des retards de remboursements de frais de déplacement.

Fin février, le déficit au niveau National s’élevait à23.4 millions d’€ …soit la moitié du déficit autorisé dans le cadre du moratoire financier. La Directrice Générale prévoit effectivement des difficultés financières dès juin 2017. Le passage à l’organisation des filiales entrainera également un retard de paiement (Avenants nécessaires avec le conseil régional = retard de facturation à prévoir)
Quant à d’éventuels problèmes de remboursements, la Direction pense que la réorganisation des trois plateformes nationales a pu, éventuellement entrainer des délais de remboursements un peu longs, mais rien en lien avec la trésorerie.
Les élus Force Ouvrière resteront vigilants durant l’été tant ils pressentent que la trêve estivale pourrait être riche en rebondissements et lourde en conséquences…

Q5- Rapport d’activité 2016 :

Bien que demandé depuis janvier et promis pour avril ce rapport n’est toujours pas finalisé…ce sera pour le mois de juin nous dit-on !

La délégation Force Ouvrière vous rappelle que les promesses n’engagent que ceux qui y croit !... Notre délégation vous alerte sur l’impossibilité de la Direction à répondre à des questions essentielles sur l’activité, le budget, la RH, les commandes….Pour , il n’y a déjà plus de pilote dans l’avion !

Q6- Bilan social 2016.

Mêmes réponse que pour la question précédente ; les données nationales ne sont pas redescendues du 26ième étage de la Tour de verre…

La délégation Force Ouvrière, s’est opposée à la suppression de cette question de l’ordre du jour du mois d’Avril (cf remarques ci-dessus)

Q7- Organisation de l’activité de Conseil en formation et suite donnée aux difficultés rencontrées : 

De nombreux arrêts maladies des collègues de Conseil en Formation ont mis en exergue les difficultés qu’ils rencontrent dans la possibilité à exercer leur métier dans de bonnes conditions. Par ailleurs, cela se répercute directement sur l’alimentation en stagiaires du dispositif de formation.
Jean-Yves BARRIERE a pris ses fonctions en janvier dernier ; ancien directeur de Transition puis du centre de Caudéran-Bègles, il s’attache à rencontrer les salariés de Conseil en Formation et a visité les 17 centres de la région. A ce jour, 2 Chargés de recrutement et un appui administratif sur Brive ont été recrutés. Il a été décidé de recruter un CDD pour le centre de Guéret (proximité indispensable explique JY BARRIERE).
Par ailleurs, la Direction souhaite demander une analyse du dispositif Conseil en Formation par un consultant externe et souhaiterait mettre en place une Instance de Coordination des CHSCT sur le territoire Limousin*
*Ces IC-CHSCT sont composées d’un représentant de chaque CHSCT et sont réunis pour traiter un thème identifié. 

Pour la délégation Force Ouvrière, encore une fois, le changement de Directeur entraine des délais de mise en œuvre ; La demande d’intervention de consultant externe, en dehors du coût induit, pose question quant aux compétences de l’AFPA à résoudre ses problèmes de RH et d’organisations propres. Il est surprenant que l’AFPA se mette à demander des « regards extérieurs » sauf à vouloir modifier profondément nos organisations internes…ou peut-être à externaliser certains services…!? Par ailleurs, si le recrutement d’un CRA sur Guéret peut améliorer le dispositif, pourquoi ne pas envisager cela pour tous les centres ? : Pour Egletons, la spécificité des recrutements des formations à caractère National est une fois de plus sous-évaluée. Pour Force Ouvrière il en va du devenir de ces formations.

Q8- Point de saturation du dispositif de formation.

Intimement lié à la question précédente, il apparait qu’un effort spécifique est actuellement apporté à la gestion des « demandes non traitées » (CRM) ; sont également identifiées les nombreuses difficultés rencontrées (lisibilité des offres de formation, relations partenaires, délais d’ouverture des offres…) autant de facteurs source de disfonctionnement.

Pour la délégation Force Ouvrière, le taux de saturation du dispositif de formation ne peut être analysé globalement : certaines formations sont en réel déficit, notamment certaines formations à caractère national.

Q9 – Modifications statutaires : Avancée des démarches et liste des personnels transférés sur les filiales.

Le rapport d’expertise demandé par l’IC-CHSCT sera remis la semaine prochaine.
Un CCE est prévu les 2 et 3 mai 2017 et le transfert du personnel vers les filiales pourrait s’effectuer au premier juin. Toutefois, les critères de transfert des salariés (Intitulé d’emploi ou activité du salarié) ne semblent toujours pas très clairs, ni très lisibles.

Q10 – Centres Stratégiques Nationaux (CSN) et Centres Régionaux de Référence(CRR).

Pour Egletons, la demande d’inscrire le secteur transport au CSN a bien été effectuée, mais aucun retour n’a eu lieu à ce jour. Le centre de Brive n’est pas CRR « tourisme » …ce secteur n’a d’ailleurs pas été retenu en Nouvelle Aquitaine ce qui peut surprendre.

Q11- Modifications du référentiel emploi.

Certaines fiches emplois ont vu leur contenu modifié en novembre 2016. Il reste à vérifier si les instances du personnel ont été informées …

Q12 - Liste exhaustive des formations et nature des contrats de travail des intervenants : 

La Direction n’est pas en mesure de donner ce type d’information ; il n’existe pas de tableaux qui récapitulent la nature des contrats des formateurs intervenants… Les élus souhaitaient des informations notamment sur les intervenants avec un statut d’auto-entrepreneurs : ces contrats restent, selon les dires de la Direction, à la marge pour des passages de CACES et des comédiens (ADVF) par exemple.

Pour la délégation Force Ouvrière, la précarisation des contrats de travail des salariés à l’AFPA est malgré tout une réalité : la liste des CDD et intérimaires ne cesse de s’allonger d’année en année.

Q13 – Schéma pluriannuel de Stratégie Immobilière : complément d’information.

La liste des numéros de parcelles cadastrées est remise aux élus mais non analysée. Le responsable régional de ce dossier est le DSMG.

Q14- Présentation de la convention Aquitaine Limousin pour la restauration/hébergement.

La convention est en cours de négociation et ne porte que sur deux ex-régions ; En Aquitaine, la restauration de midi n’est pas prise en compte actuellement ce qui pose problème. Le passage en grande région entraine un besoin d’uniformisation qui, à ce jour, n’est pas la réalité.

L’Uniformisation des pratiques et des prix est indispensable au bon fonctionnement de l’AFPA.
(EPIC + Grande Région) – (DR + DRH) = équation à multiples inconnues compliquée à résoudre ! 

Q15 – Plan de perfectionnement : mise en place du Compte personnel d’Activité.

Question reportée. Pas de document.

Q16 – Information du président : Voir en préambule.

Q17- Correspondant ASC sur Romanet.

Olivier NOUAILHAGUET, ouvrier d’entretien à Limoges Romanet, élu FO au CRE, est nommé Correspondant ASC suppléant sur Limoges Romanet.

Pour plus d’information n’hésitez pas à questionner vos élues et élus !


Les élus FORCE OUVRIERE
Françoise BOICHUT- Françoise COLLET - Mireille DEJOUHET – José DE-SOUSA – Olivier
NOUAILHAGUET - Laurence STIEN
Représentant Syndical Sebastien MAURANGE (Egletons)

Consultez notre site www.fo-afpa.fr
Mail :fo.afpalimousin@gmail.com










Fermer cette fenêtre X

Adhérents

Afin de profiter de toutes les ressources du site, identifiez-vous