Retour à la liste des articles de la rubrique CENTRE-VAL DE LOIRE

Publié le 24/02/2017

INFO CRE DU 24 FEVRIER 2017 (Centre)

Séance plénière du CRE du 24 février 2017


Régularisation des ICCP 2013-2014, 2014-2015, 2015-2016 suite et fin

La délégation FO au CRE a pris note du règlement de ce litige. Nous avons demandé à la directrice régionale d’adresser une note à l’ensemble du personnel de la région afin de préciser les années de référence concernées par cette régularisation (tout le personnel n’a pas forcément obtenu une régularisation chaque année) ainsi qu’un rappel de la réglementation qui explique cette régularisation.

Force Ouvrière AFPA CVL a reçu de nombreux témoignages de remerciements suite aux régularisations des ICCP. Comme certains ont pu le constater sur leur bulletin de salaire de janvier 2017, notre combat était totalement justifié car le montant d’une ICCP peut être important. Nous vous remercions pour vos témoignages.

Pour être informé régulièrement sur vos droits, inscrivez-vous à notre liste de diffusion C’est évidemment gratuit,

il suffit de nous adresser une demande via fo.afpa.centre@gmail.com

Informations économiques et sociales

Information sur l’emploi :

68.10 ETP CDD (y compris ceux liés au plan 500 000) – 247 ETP CDI au 31 janvier soit un effectif de 315 ETP au global.

A partir du mois de mai l’actuel plan 500 000 se transformera en plan 165 000 (Informations transmises pour l’incidence éventuelle sur les motifs de recours aux CDD pour ATA)

Demande de changement d’emploi et de classification pour la collègue de Blois en charge de la rémunération des stagiaires

La collègue de Blois en charge de la rémunération des stagiaires depuis le mois d’août, et pour qui nous revendiquons depuis plusieurs mois son repositionnement est enfin régularisée. Le repositionnement est rétroactif au 1er janvier 2017.

FO se félicite de cette régularisation néanmoins, nous déplorons que le hiérarchique de cette collègue n’ait pas de lui même initié cette demande.


Informations économiques :

Nous n’aurons pas de version définitive du budget avant la finalisation du COP 2017. Globalement, on peut estimer que le budget 2017 prendra en compte la perte liée au résultat de l’AO du CR et nous devrions avoir un objectif complémentaire de 1.5 M€ à conquérir sur le marché privé.

Concernant le budget intérim, nous avons un objectif 2017 de réduction au recours des intérimaires. Tous les budgets liés aux charges récurrentes sont engagés.

Les résultats définitifs de 2016 ne sont pas encore arrêtés.

Globalement au national, on peut remarquer que le plan 500 000 nous a permis de réaliser un meilleur résultat en 2016 qu’en 2015.

En région CVL nous terminons 2016 avec une progression d’HTS de + 11.2% par rapport en 2015.

Plan 500 000 : nous aurons en 2017 des HTS sur des marchés démarrés en 2016 (effet report). Pour ce qui ce qui concerne le plan 500 000 pour 2017, les informations ne sont pas encore stabilisées mais on sait que ce plan deviendrait le plan 165 000 pour le 1er semestre 2017. Nous n’avons aucune information officielle du conseil régional CVL sur ce sujet.

Pour ce qui est de la commande Pôle emploi il y a une continuité de la commande à hauteur de 2000 places pour la région CVL mais ces places ne sont pas encore débloquées. La tendance serait des places en formation orientées essentiellement sur du numérique. Nous n’avons pas plus d’information à ce stade.

Pour ce qui est de la VAE collective, le plan 10 000 qui fait parti du plan d’urgence, l’objectif de 379 VAE pour la région CVL était réalisé à hauteur de 240 à fin décembre ce qui nous met en position de 2ème région de
France. Notre objectif n’a pas été revu à la hausse à ce jour.




Informations sur l’accord AFPA / AGEFIPH 2016 – 2018

Cet accord est une obligation. C’est le 7ème accord. Le constat des organisations syndicales est la nécessité d’un meilleur suivi qualitatif.

La référente régionale est basée au service RH de la direction régionale. Un point annuel avec chaque salarié PH est prévu avec le service RH.

Cet accord et surtout l’aspect qualitatif décliné en région sera présenté aux CHS-CT. L’accès aux formations des collègues PH sera considéré comme une priorité. Il est impératif que les agents reconnus Personne en situation de Handicap portent leur préoccupation et leur besoin à la connaissance des managers.

Cet accord prévoit un volet financier pour permettre de répondre le mieux possible aux besoins.

La délégation FO regrette l’absence de désignation de correspondants locaux (autres que les managers) formés et en capacité d’accompagner leur collègue de travail pour les aider dans leur quotidien.

Notre demande est qu’au niveau des établissements un agent volontaire (en complément du manager) soit repéré et formé pour une première approche et ainsi faciliter la mise en relation avec le correspondant régional.

Nous avons constaté que le précédent accord a connu des embûches par manque de connaissance des procédures pour le montage du dossier.

Nous avons proposé au DRH de réunir la commission régionale de reclassement afin que nous réfléchissions ensemble à une meilleure stratégie de communication et d’organisation pour promouvoir cet accord et apporter un appui de qualité aux collègues en situation de handicap.


Informations en vue de la consultation sur la prise des congés payés et sur la fermeture des établissements :
La loi Rebsamen a modifié les règles. Le CRE est désormais consulté à la place des DP.

Fermeture des établissements :
Sur demande des équipes de direction, la directrice régionale informe des mesures suivantes :
- Centre de Formation de Blois : fermeture du 07 août 2017 au 18 août 2017

- Centre de formation de Bourges : ouvert
- Centre de Formation de Chartres : fermeture du 31 juillet 2017 au 15 août 2017
- Centre de Formation de Châteauroux : fermeture du 07 août 2017 au 18 août 2017
- Centre de formation d’Issoudun : ouvert
- Centre de formation d’Orléans : ouvert (fermeture du restaurant du 07 août 2017 au 18 août 2017)
- Centre de formation de Montargis : fermeture du 07 août 2017 au 18 août 2017
- Centre de formation de Tours : fermeture du 07 août 2017 au 18 août 2017
- Centre de formation de Veigné : fermeture du 07 août 2017 au 18 août 2017
- Direction Régionale Centre Val de Loire : ouvert


Dans certains établissements les DP ont été consultés (pas obligatoire depuis l’application de la loi Rebsamen).

Cette année est une période charnière en raison de l’application de la loi Rebsamen. Dans certains établissements les DP ont été consultés et pas dans d’autres. Des avis ont été rendus mais non communiqués au CRE. Dans le respect des mandats de nos collègues DP, la délégation FO estime ne pas pouvoir émettre un avis qui pourrait s’avérer être en opposition avec l’avis local aussi nous votons contre ce projet de fermetures de certains établissements.

Un pont, le vendredi 26 mai 2017 (25 mai - ascension). Les établissements seront fermés. Ce pont sera récupérable (non offert). Attention ! Il est nécessaire de saisir cette absence sur le portail RH

Informations de la présidente

Mission d’expertise du cabinet ISAST dans le cadre de l’analyse de l’impact sur les conditions de travail de la création de la deuxième filiale.

Des entretiens avec des salariés concernés par le transfert de 4 régions (pas la région CVL) sont en cours. Des questionnaires sont adressés par le représentant du CHS-CT local (membre de l’IC-CHST) à l’ensemble des personnels (toute la France) concernés par le transfert vers la filiale.

Plan réfugiés

Des conventions nationales AFPA / Etat prévoient l’hébergement, la restauration mais aussi des prestations de formations et d’accompagnement. Des disponibilités d’accueil sur l’AFPA de Blois et de Châteauroux ont été transmises. Le centre de Blois pourrait accueillir des réfugiés dès septembre.


La démarche Qualité à l’AFPA Centre Val-de-Loire

La réforme de la formation professionnelle du 5 mars 2014 introduit la notion de qualité. Elle porte sur l’individualisation du parcours, la création du CPF.

Le décret qualité du 30 juin 2015 détermine les critères permettant de s’assurer de la qualité des actions de formation.

La loi rend les financeurs « responsables » du suivi et du contrôle de la qualité. La loi définit les indicateurs et les modes de mise en œuvre.

Les 20 OPCA agréés & le FPSPP & le COPANEF se sont entendus pour déployer un outil national d’aide au référencement des organismes de formation DATADOCK.

Les organismes de formation doivent être référencés pour être financés (depuis le 1er janvier 2017) et répondre à 6 critères qualité gage de leur crédibilité.

En région Centre Val de Loire, le COPAREF pilote le sujet avec une convention entre tous les financeurs (DIRECCTE – Pôle Emploi – Conseil Régional - Fongecif – OPCA – Branches professionnelles).

L’audit AFNOR est prévu au mois de mai.

La réponse de l’AFPA à cette nouvelle obligation la certification ISO 9001. La démarche est engagée depuis 2010
La région Centre Val de Loire est une des dernières régions AFPA à ne pas être certifiée.
Nous avons décidé en juillet 2016 d’engager la démarche et d’obtenir la certification au 1er semestre 2017. Pour tenir le délai nous avons choisi de travailler sous la forme action/formation,

L’AFPA CVL a choisi un partenaire le cabinet QCD Consulting pour son expertise.

Le consultant, M. RABANY, est expert de la certification, manager de transition. Sa mission : un appui technique et méthodologique. Il travaille d’après le cahier des charges AFPA et se conforme aux processus définit par le niveau national.

Chacune de ses interventions a pour objectif : -de déployer

-d’expliquer, d’accompagner, d’identifier les difficultés pour organiser la formation des équipes

La certification ISO 9001 de l’AFPA les 7 points clés et les « responsables process » 

1-La stratégie et les responsabilités
2-La gestion des affaires
3-La conformité de la réalisation
4-La mesure de l’amélioration continue
5-La gestion des RH
6-Les achats
7-La sécurité et la prévention

Pour les centres et notamment les formateurs, point clé numéro 3, la conformité de la réalisation déploiement du « classeur » qualité qui contient :

-Des éléments d’information relatifs à la formation (schéma d’articulation, contenu de la formation, fiche technique, planning) tous les documents sont issus de nos SI DIIP & eforpro

-Des éléments de suivi à renseigner (grille de progression pédagogique & livret individuel du stagiaire) -Des éléments d’aide au suivi de l’action pour la collecte des livrables (processus exigences CR)

Afin de garantir la conformité du déploiement et un même niveau de mise à jour, le contenu du classeur est fourni par le niveau régional (mis à disposition dans espace qualité, les référents qualité sont chargés de l’édition des documents à chaque nouvelle formation).

Agenda :

Audits à blanc les 6/7 & 8 mars 2017 (réalisés à l’interne par des personnes AFPA) Audit AFNOR du 16 au 19 mai 2017


L’agrément ISO 9001 est valable 2 ans puis la région sera à nouveau auditée afin de vérifier la conformité aux critères qualité.

Questions FO : Pourquoi un collègue qui demande à consulter le classeur qu’il devra compléter prochainement se voit refuser la consultation de ce classeur avant mai 2017 (date de démarrage de son prochain groupe) ? Nous estimons qu’un temps est nécessaire pour s’approprier le contenu et le process.

Réponse de la directrice régionale : Ces classeurs sont inspirés de ceux utilisés en pays de Loire. Ce qui est très important, c’est que le contenu de la formation soit toujours actualisé. Ces classeurs ont été modélisés dans l’e-space régional et viennent d’être terminés. Votre demande de consultation pour information est entendable. Je n’ai rien contre le fait que le formateur ait accès à l’e-space. Il faudra tout de même faire très attention lors de l’utilisation réelle de ce classeur d’être en possession de la version actualisée.

Œuvres sociales
Compétition Bowling : La compétition est terminée. Les 3 gagnants recevront leur prix prochainement. Tous les participants sont enchantés de cette compétition.

Subvention cinéma : nous avons un nouveau prestataire – ProWebCE – un délai est nécessaire pour la mise en place de ce nouveau service qui repose sur un support web. ProWebCE est un prestataire beaucoup plus performant qu’ ACEOS. Les agents pourront acheter les places à l’unité via ce site. Le secrétaire du CRE propose une participation du CE de 2 € pour chaque place à concurrence de 10 places par an. Le coût de revient de la place serait alors très intéressant pour les salariés de la région (exemple : prix normal d’une place de cinéma 13 € - prix ProWebCE 7.90 € - prix d’une place de cinéma avec la remise du CRE AFPA 5.90 €).

La proposition de participation du CRE est adoptée à l’unanimité

Sanctions disciplinaires des collègues d’Olivet en 2015

A l’issue des entretiens individuels avec la directrice régionale, les sanctions ont été confirmées et auraient certainement dû être accentuées. Des salariés ne sont plus à l’AFPA. Il reste une personne concernée par ce dossier mais à ce jour la DR n’a aucun élément qui justifierait le retrait d’une sanction.

Quelles sont les évolutions de la masse salariale, sur les 5 dernières années, en termes de valorisation par décomposition de classification ?

Voir tableau format PDF

NB :
En 2015 nous avons des périodes de chevauchement entre directeur
En 2016 nous avons créé un emploi de DSPP

L’évolution du coût moyen est le suivant :

Voir tableau format PDF

Point sur les salariés en manque d’activité

Le service RH est mobilisé pour accompagner les collègues pour lesquels il y a un déficit d’activité afin de proposer un accompagnement dans le cadre de la GPEC. Quand c’est possible, la direction recherche toutes les possibilités de mobilité professionnelle afin de proposer aux intéressés d’aller vers une autre activité.

Les élus alertent sur la nécessité de vérifier que le profil des personnes soit bien en corrélation avec l’activité proposée afin de ne pas mettre ces salariés une nouvelle fois en difficulté. La GPEC unilatérale prévoit qu’au bout de 3 refus de proposition d’activité avec mobilité professionnelle ou géographique, le salarié peut-être licencié. Nous sommes vigilants à ce que les propositions soient réalistes et réalisables par les collègues concernés.


Point sur Châteauroux :
Suite aux démarches nationales a-t-on établi un plan d’actions chiffré ?

A-t-on prévu de nouvelles activités ?
Quelle sera la part de marché privé ?

Plan d’action décliné sur 3 niveaux (national – régional et local)

La directrice générale pilote un groupe de travail de réflexion sur l’activité pour le centre de Châteauroux. Nous allons profiter de toutes les opportunités en termes de formation sur le bassin de Châteauroux.

Projet de label Grande École du Numérique

L’AFPA vient de déposer un projet à hauteur de 382 828 € de formations sur le numérique. Des formations pour un public très éloigné de l’emploi. Nous devons obtenir la labellisation « Grande École du Numérique» pour cela nous devions obtenir un parrainage ce qui est le cas via le Conseil Régional CVL.

Si cela nous est accordé l’action se fera avec un organisme partenaire dans des locaux externes dans le quartier St Jean de Châteauroux. Le label apportera une subvention d’amorçage avec un co-financement. Si nous sommes retenus cela vaudra pour une action et non pour une activité pérenne.

Qu’est-ce que le label Grande École du Numérique

Le label de la Grande École du Numérique permet de rejoindre un réseau de formations gratuites et ouvertes à tous. Ces formations ont toutes le même objectif : répondre aux besoins croissants en compétences numériques sur le marché de l’emploi.
Objectifs :

Il est prévu que les formations de la Grande École du Numérique forment 10 000 personnes. Pour obtenir le label, ces formations doivent s’engager durablement pour faire du numérique un levier d’insertion pour tous. Les apprenants des formations doivent être en priorité :

des jeunes peu ou pas qualifiés, ni en emploi, ni en formation : objectif 50%

des femmes : objectif 30%

des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville

Si la priorité est donnée à ces publics, les promotions d’apprenants doivent rassembler une diversité de publics, que ce soit en termes de niveau de formation, d’origine sociale, géographique, d’âge ou de genre.

Afin que les publics éloignés de l’emploi puissent bénéficier d’un parcours adapté, les porteurs de projets proposent une démarche innovante dans la mise en œuvre du projet (partenariats, pédagogie, suivi dans l’emploi, offre de services, accompagnement, etc.).


La situation sur Châteauroux est très compliquée et il ne faut pas imaginer dans l’immédiat une situation stabilisée sur du moyen terme. Il faudra être en permanence en recherche d’activité.


Au niveau local, l’offre de formation logistique a été remodellisée. Elle a été réduite en durée et avec de la multi-modalité. Idem pour la formation transport. Un travail va être réalisé au niveau tarifaire.

Le centre a repositionné toute son offre de formations réglementaires.

Sur Tours une expérimentation est en cours sur SATEL suite à quoi et en fonction du résultat l’AFPA verra la possibilité de la décliner sur Châteauroux.

Le problème des formations en transport n’est pas propre à Châteauroux, il semble être général.

Une réflexion est menée sur un dispositif national transport avec un projet région inter-ouest (Bretagne, PDL, Normandie, CVL). A suivre…

Parallèlement, une réflexion est menée sur le devenir de l’activité à moyen terme pour le centre de Châteauroux. L’inquiétude concerne le devenir des formateurs transports qui ne seront pas forcément adaptables sur des formations dans le numériques par exemple. Quid du devenir de ces formateurs ? Le sujet n’est pas réglé.

Recours suite à l’appel d’offre du CR

La direction juridique de l’AFPA informe qu’elle étudie actuellement la régularité de la procédure.



Fermer cette fenêtre X

Adhérents

Afin de profiter de toutes les ressources du site, identifiez-vous