Retour à la liste des articles de la rubrique INFOS ITINéRANTS

Publié le 22/09/2016

CR DP ITINERANTS DU 20 SEPTEMBRE 2016

Télécharger le document en suivant ce lien : FORCE OUVRIERE était représentée par Mickaël CORRIETTE et Frank LAMOULEN
.

Séance présidée par Laurent Cueille, directeur du dispositif itinérant.

LC : « Christian Mettot est nommé DRH du Siège à partir du 1er septembre et Véronique Harster est nommée manager de formation au Dispositif Itinérants.

Marie Christine Briand, assistante ressources humaine en CDD est venu compléter l’effectif du dispositif et Nathalie Giraudet arrivera le 1er octobre sur la fonction de CMI.

Une réunion avec les partenaires sociaux aura lieu en octobre sur le thème des formateurs associés et du Dispositif Itinérants. »

Force Ouvrière a toujours exprimé ses inquiétudes quant au développement du recrutement de formateurs itinérants sans que d’un autre côté des recrutements supplémentaires à la hauteur des objectifs annoncés pour la fin de l’année, soient effectués à Nantes.

De même, nous voulons pointer du doigt l’ambiguïté que constitue le canal unique avec ses trois catégories de formateurs en mobilité (les 350 formateurs itinérants, les 100 formateurs mobiles temporairement et les 700 formateurs associés qui se sont inscrits sur la plate forme Magister), en dénonçant une priorisation arbitraire des missions.

Après maintes interpellations de Force Ouvrière, il semblerait que la direction générale se réveille, mais nous continuons de soutenir que le canal unique génère des dérives que ce soit par la programmation des missions, la succession sur une même mission de CDD et de Formateurs Itinérants au détriment des stagiaires, ou par l’ imposition faite aux formateurs associés de conditions pédagogiques indignes.

QUESTION N° 1

Pourquoi le simple recrutement d’un formateur est-il signalé par un simple mail (exemple monsieur x formateur construction bois) le vendredi 28/08/16, alors que l’arrivée d’un manager est annoncée sur AGORA avec photo et description de son parcours professionnel ?

Estimez-vous que l’arrivée d’un formateur est moins importante au sein du dispositif que l’arrivée d’un manager de formation ?

Ou alors est-ce un souhait de nous faire comprendre que l’ on n’est pas tous logés à la même enseigne dans notre grande famille qu’est le service itinérant ?

LC : « sur le site AGORA, l’onglet dispositif itinérants permet d’accéder au trombinoscope de l’ensemble du personnel de l’AFPA. L’arrivée d’un manager de formation requiert cependant un niveau d’information supplémentaire. »

Force Ouvrière constate que la direction du dispositif itinérants utilise AGORA comme une vitrine et un vecteur de communication de la campagne de recrutement mais omet d’évoquer les vrais sujets qui concernent les formateurs (missions longues, déplacements lointains, conséquences sur la vie personnelle). Quoi qu’en dise la direction, il y a bien deux poids deux mesures, selon qu’il s’agit de l’arrivée d’un cadre hiérarchique ou de celle d’un CMI ou d’une assistante technique RH.

QUESTION N° 2

Y aura-t-il un avenant au contrat de travail après la transformation statutaire de l’AFPA ?

LC : « à ma connaissance, le dispositif itinérants sera intégré à l’EPIC et aucun avenant au contrat de travail ne sera proposé. »

Force Ouvrière note que « à ma connaissance » relève d’une précaution oratoire inquiétante !

Jusqu’à preuve du contraire, nos contrats de travail sont signés avec l’AFPA qui a la forme juridique d’une association ; comment ne pas penser qu’en passant en EPIC, les contrats ne subiraient aucune modification ?

D’autre part, si d’un côté, on nous annonce que l’EPIC sera officiellement constitué le 1er janvier 2017, d’un autre côté les informations à ce sujet dans SESAME nous apprennent que l’AFPA serait dissoute le 22 décembre : il existe donc un vide juridique.

Cherchez l’erreur !!!

QUESTION N° 3

Sur la prise de congés pendant les semaines sans production :

De nombreux formateurs doivent remplacer leurs semaines sans production par des congés : pourquoi ?

1. N’est-ce pas à la direction de l’AFPA de trouver du travail à ses salariés sans mission ?
2. Que compte faire la direction pour éviter que les congés des salariés deviennent une variable d’ajustement du planning des formateurs itinérants ?

Car ces congés sont faits pour se reposer et avoir un moment en commun avec sa famille.

LC : «  la direction a la responsabilité de trouver du travail et donc des missions aux formateurs. La programmation à trois semaines, puis a une semaine peut induire des trous dans le planning, notamment en septembre et en juin.
Les congés sont alors proposés pour une gestion flexible des formateurs sans activité après avoir étudié l’opportunité de missions en études ou en perfectionnement. »

Force Ouvrière n’accepte pas cette réponse car la réalité est toute autre : la direction met la pression sur les formateurs itinérants pour qu’ils positionnent en dernière minute des congés, alors que dans le même temps, des formateurs associes obtiennent des missions sur le même champ de compétence que des formateurs sans activité !

Une fois encore, les formateurs itinérants n’ont pas a faire les frais de décisions contradictoires de la direction, surtout qu’un déplacement de congés peut poser des difficultés en terme de vie personnelle (rendez-vous médicaux, documents administratifs etc)

Force Ouvrière demande aux formateurs d’exiger de leur hiérarchique la prise, en priorité, de leur veille technique et pédagogique, avant même d’envisager le recours aux congés.

QUESTION N° 4

Est-ce que le matériel informatique comme un disque dur externe est remboursé, sur quel budget et quelles sont les modalités de remboursement, les délais ?

Que couvre le budget de 50 € bibliothèque ?

LC : « sur facture et dans un délai d’un mois, tout achat de 50 € sera remboursé ; cela concerne aussi bien un disque dur qu’une clé, que de la documentation... Il est possible d’acheter pour 100 euros de matériel qui s’imputera sur 2 ans. »

QUESTION N° 5

Est-ce que les reliquats des RTT et autres heures non prises de 2015 seront versés sur l’exercice de 2016 ?

LC : «  la note de la DRH nationale n’est pas parue concernant le reliquat des jours de congés 2015 et 2016 . Seules les situations particulières de congés non pris à la demande d’un responsable hiérarchique seront prises en compte. »

Force Ouvrière dénonce la sortie tardive de cette note concernant l’exercice 2015, qui prive les salariés de l’AFPA du report de congés.

QUESTION N° 6

Qu’en est-il du versement des ICCP pour 2014 et 2015 ?

LC : « la DRH a procédé au calcul des ICP et la direction financière doit logiquement engager les sommes correspondantes. »

Force Ouvrière note qu’une partie de la rémunération des salariés n’a toujours pas été versée alors que la direction l’avait promis en janvier 2016, ce qui, avant la dissolution de l’ AFPA qui sera prononcée en décembre 2016, ne manque pas d’être inquiétant.

QUESTION N°7

Depuis la mise en route de la plate forme Magister :

  combien de missions ont été réalisées ?  combien de formateurs se sont inscrits ?  Quel est leur statut ?  Quelle est la durée et le motif de leur mission ?

LC : «  la plate-forme Magister a reçu 4500 inscriptions de formateurs et les chargés de formation des centres AFPA puisent dans ce vivier pour embaucher les 700 formateurs associés. Le Dispositif Itinérants n’ intervient pas dans la gestion de ces formateurs. »

Force Ouvrière confirme que l’analyse de la mobilité des trois catégories de formateurs dont le pilote est le directeur du dispositif a atteint sa limite. Peut-on valablement gérer la croissance du DI sans s’intéresser aux conséquences de la plate forme Magistèr ?

QUESTION N° 8

Où en êtes-vous au niveau des recrutements ?
(Par GRN,par offres d’emplois…..)

LC : « la huitième vague de recrutement de 30 formateurs sera bientôt publiée.
Concernant les vagues précédentes, 12 postes n’ ont pas généré de candidatures, 34 personnes ont été intégrées en 2016 au dispositif itinérant et 33 candidats sélectionnés sont en cours d’intégration d’ici la fin de l’année, dont 15 candidats externes.
Le top des métiers porteurs se situe notamment dans les GRN 106, 108, 128, 144,102 et 124. »

Force Ouvrière se réjouit de l’intégration de nouveaux collègues qui vont permettre de pérenniser le dispositif itinérants et leur souhaite une bonne réussite dans leurs missions.

Qu’ils n’hésitent pas à interpeller les représentants Force Ouvrière en cas de nécessité.

Fin de la séance à 16 h 00.

Montreuil, le 20 septembre 2016.


Fermer cette fenêtre X

Adhérents

Afin de profiter de toutes les ressources du site, identifiez-vous