Retour à la liste des articles de la rubrique INFOS ITINéRANTS

Publié le 22/01/2015

CR DP ITINERANTS DU 18 DECEMBRE 2014

Télécharger le document en suivant ce lien : FORCE OUVRIERE
était représentée par Michaël CORRIETTE et Hervé LE BRUN.

Séance présidée par Laurent Cueille, directeur du dispositif itinérants.

En préambule, le directeur du dispositif itinérants confirme aux délégués du personnel le rattachement du dispositif à la Direction des Ressources Humaines. Il sera effectif au 1er janvier 2015.

Il a par ailleurs demandé de publication d’un poste de CMI en CDI, par recrutement interne. Le dossier a été déposé auprès de la DRH et la décision devrait intervenir avant les congés de fin d’année.

D’autre part, il fait état de l’avancement du projet 2015, d’accès au titre de formateur d’adultes par le biais de la VAE. Un courrier sera envoyé la semaine prochaine pour engager les formateurs à s’inscrire dans la démarche. Il dit espérer pouvoir susciter suffisamment de candidatures pour former un groupe de 12 à 14 formateurs. Madame Auriol-Sollers est en charge du pilotage de l’action. Quant au mode de financement, s’il reste pour l’instant quelques incertitudes, des démarches ont été entreprises auprès de l’AGEFOS.

QUESTION N° 1 : VEILLE TECHNIQUE ET PEDAGOGIQUE

Lors de la réunion d’octobre, la direction a annoncé une convocation de délégués syndicaux avant la fin de l’année sur le dossier « Veille Technique et Pédagogique ».

Nous sommes le 18 décembre …

LC : « j’attends le retour de madame Rochette pour caler une date vers la fin de janvier ou le début de février 2015. »

Pour Force Ouvrière, le problème de la VTP n’a que trop duré et il serait grand temps que des règles claires soient enfin définies et appliquées à tous les formateurs !

QUESTION N°2 : POINT SUR LE RECRUTEMENT DES FORMATEURS ITINERANTS, VAGUES 3 ET 4

Pour cette dernière réunion, les délégués du personnel demandent un point sur les recrutements en cours de la 3ème vague dont la parution a été actualisée en septembre.

Sur le site Agora, la parution des postes est annoncée « en cours de mise à jour », quand la direction compte faire paraitre ces nouvelles offres et pour combien de postes à pourvoir ?

LC : « 52 postes étaient à pourvoir ; 23 ont été pourvus dont 12 embauches effectives au 1er décembre ; 5 sont en cours de recrutement et 4 entretiens d’embauche sont prévus début janvier 2015. L’objectif reste fixé à 300 itinérants en 2018 ce qui, compte tenu des départs, représente 185 personnes à recruter, dont près de 75 pour l’année prochaine. »

QUESTION N°3 : PLAN D’ACTION SUR LES ACTES D’INCIVILITES ET DE VIOLENCE

La Direction a annoncé en mars qu’elle lançait un travail sur ce dossier, puis en octobre, qu’elle ferait une communication avant fin 2014. A la veille de la fin de l’année, la direction n’a toujours pas répondu. La direction a-t-elle une réponse à ce jour ?

LC : « sur ce sujet complexe, nous menons un travail de communication auprès des salariés et des stagiaires, notamment autour du règlement intérieur applicable à ceux-ci. »

QUESTION N° 4 : CONVERSION DES COMPTES DIF EN COMPTES CPF

Le compte se termine au 31 décembre est sera converti en compte CPF.

Les délégués du personnel demandent :

  Quand les salariés recevront-ils la procédure d’accès de ce nouveau compte personnel ?  Quelles incidences pour le perfectionnement de chaque salarié à partir du 1er janvier 2015 ?  Que deviennent les heures DIF plafonnées à 120 heures depuis 2010 pour beaucoup de salariés ?

LC : « depuis la loi sur la formation professionnelle de mars 2014, le Compte Personnel de Formation (CPF) remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF). A partir du début 2015, les droits acquis en DIF seront transférables sur la CPF selon des modalités qui seront indiquées dans un document joint au bulletin de salaire de décembre. Par la même occasion, la direction enverra à chaque salarié de l’AFPA, son solde de DIF. »

Force Ouvrière espère que la direction n’appliquera pas une lecture aussi restrictive pour l’utilisation du CPF qu’elle le faisait pour celle du DIF. Puisque c’est un droit qui appartient à chaque salarié, celui-ci doit pouvoir l’employer à toute action de formation de son choix et non pas uniquement pour des actions de formation inscrites dans le plan de formation de l’AFPA.

QUESTION N°5 : MISE EN DISPONIBILITE (SEMAINE SANS MISSION)


En 2014, combien de formateurs n’ont pas eu de mission et pour quelle durée ?

Quels sont les GRN les plus impactés par ce manque de commandes ?

LC : « en 2014, pour une production totale de 21700 jours, il y a eu 277 jours sans mission qui ont concerné 36 formateurs. Parmi les GRN les plus touchés, le 102 et le 178. Les causes sont diverses : restrictions de trajet en temps ou en kilomètres imposées à des formateurs par le médecin du travail, qui limitent les possibilités d’emploi, annulations de missions par des centres à la dernière minute… »

QUESTION N°6 : CONDITIONS DE DEPLACEMENT

La direction peut-elle décliner les critères et conditions nécessaires pour voyager en 1ère ou 2ème classe en train ?

S’agit-il du respect d’un accord d’entreprise ? du droit syndical ?

LC : « pour tout le monde, la règle qui s’applique, c’est le déplacement en deuxième classe SNCF. »

QUESTION N°7 : EVOLUTION PROFESSIONNELLE

Suite aux entretiens de développement professionnel, combien de formateurs ont émis le souhait d’une montée en compétences ?

Combien pourront voir leur carrière évoluer ? A quelle échéance ?

Quels sont les critères retenus par la direction pour le positionnement des formateurs ?

S’agit-il d’une observation du formateur par la direction et sur quelle période ? Ou s’agit-il de l’observation sur toute la carrière du formateur ?

Lors du dernier droit d’expression Sud-Ouest, la direction a affirmé sa satisfaction d’avoir un taux élevé de formateurs conseil.

Que compte faire la direction pour qu’un plus grand nombre de formateurs évoluent vers cette position ?

LC : « je ne peux pas répondre à la question de la montée en compétences. Le formateur doit d’abord émettre un souhait auprès de son manageur. A ce jour, il y a 8 projets sur lesquels nous travaillons. Ils seront soumis à la DRH qui prendra une décision dont nous attendons le résultat en début d’année. »

En relation avec ce qu’a annoncé le directeur en début de séance, concernant l’accès au titre de formateur d’adultes, Force Ouvrière craint que la direction s’en serve comme d’un moyen de pression pour conditionner ou non l’accession au niveau de formateur conseil. Ce que nous constatons pourtant, c’est que dans l’exercice quotidien de leur mission, les formateurs itinérants exécutent d’ores et déjà des tâches et prennent des responsabilités qui justifieraient à elles seules la requalification au niveau de formateur conseil. »

QUESTION N°8 : CET


Comment fait-on pour remplir le document sur SIRH correspondant au CET ?

LC : « c’est le seul document concernant les congés qui soit saisi par les gestionnaires de paye à partir du document papier disponible sur l’espace itinérants. Le demandeur doit le remplir et le transmettre au service par courrier. »

En conclusion, le directeur du dispositif itinérants exprime sa satisfaction en ce qui concerne le travail fourni par l’ensemble du personnel du dispositif. Il fait état de « très bons retours en provenance des centres. »

Fin de la séance à 16 heures.

Force Ouvrière vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année !

Montreuil, le 18 décembre 2014.


Fermer cette fenêtre X

Adhérents

Afin de profiter de toutes les ressources du site, identifiez-vous