Retour à la liste des articles de la rubrique INFOS ITINéRANTS

Publié le 17/05/2017

CR DP ITINERANTS DU 16 MAI 2017

COMPTE RENDU DE LA REUNION DES DELEGUES DU PERSONNEL 
DU DISPOSITIF ITINERANTS
16 MAI 2017

FORCE OUVRIERE  était représentée par Mickaël CORRIETTE et Frank LAMOULEN.

Séance présidée par Julie Champeaux, directrice du dispositif itinérants.

Information :
JC : « en réponse à vos demandes précédentes :
la date du 20 juin est retenue pour la réunion avec les délégués syndicaux,
29  CDI ont été recrutés depuis le1er janvier et 2 CDD sont en cours de cédéisation,
concernant le crédit à taux zéro, une revalorisation de dix mille euros sera accordée pour l’achat d’un véhicule propre qui bénéficie aussi d’une aide de l’État. »

QUESTION N° 1

Les salariés du Dispositif Itinérants demandent une augmentation de salaire.
Quelle est votre intention ?

JC : « cela fait partie de la Négociation Annuelle Obligatoire et je n’ai pas le pouvoir de décision. »

La question des salaires a toujours été primordiale pour Force Ouvrière.
Depuis la dernière augmentation générale des salaires en 2011, selon les chiffres de l'INSEE, même si l'inflation a été nulle en 2015, elle est montée à 2 % en 2012 et certaines projections la prévoient à 1,2 % en 2017.

Pour autant depuis 2011, les salaires n'ont jamais réévalués à la hausse et c'est autant de perte de pouvoir d'achat qu'ont dû subir les salariés.
Dans ce même temps, l'AFPA a connu des bouleversements qui mettent en danger sont existence. 

Force Ouvrière le répète, si l'AFPA a tenu bon, c'est bien grâce au travail de tous ses salariés.
Il est grand temps que les efforts de tous reçoivent leur juste récompense par une augmentation générale des salaires.

QUESTION N° 2

Comme votre prédécesseur lors de la prochaine réunion NAO , les délégués du personnel vous demandent de faire porter à l’ordre du jour auprès de notre N+3, la revalorisation des indemnités inscrites dans l’accord collectif de gestion des formateurs itinérants, à savoir :
indemnité de sujétion,
indemnité de temps de trajet,
indemnité de mission de longue distance. 
 
Le résultat de NAO de ces points devra être noté sur le PV de réunion et porté à la connaissance du personnel. 

JC : « comme mon prédécesseur, je vais faire porter votre demande à l’ordre du jour des réunions de NAO. »

Force Ouvrière rappelle que, selon  l’article 7 de l’accord de 2006, la revalorisation des différentes indemnités liées à la fonction d'itinérant doit faire partie de la NAO.
Nous notons que cette question est systématiquement oubliée et que, de fait, aucune réévaluation des indemnités et primes n'a été opérée.
Force Ouvrière demande à la directrice du dispositif itinérants d’intervenir auprès de la direction générale pour qu'enfin, cette anomalie soit corrigée.

QUESTION N° 3 

Certains formateurs ont eu leur 2ème entretien individuel et n’ont pas eu de retour écrit ; est-ce normal ?
Combien de formateurs ont eu leur entretien individuel et annuel ?
Comment se déroule l’entretien, à distance ? ou face à face ?
Les formateurs sont informés combien de temps en avance pour leur entretien ?

JC : « effectivement cela n’est pas normal. 140 formateurs ont eu leur entretien et 41 sont programmés. De toute évidence, les deux entretiens ne sont toujours pas réalisables sur l’ensemble du dispositif. La consigne donnée est qu’au minimum un entretien ait lieu dans l’année et que les points les plus importants soient abordés. Il n y a pas de délai de prévenance. »  

QUESTION N° 4

Lors de la dernière réunion, un élu vous a posé la question concernant les 350 € : sont-ils pris en compte dans le CET ? 

JC : « non il ne sont pas pris en compte dans le CET. Pour tout ce qui concerne l'entrée d'éléments monétaires dans le CET et le mode de calcul, je vous renvoie à la lecture de l’accord. »

QUESTION N° 5

Avec tous ces changements, les salariés ont l’impression de ne plus comprendre le carnet de route de l’AFPA.
Quels sont les moyens de la direction pour les rassurer ? Il semblerait que l’AFPA ne sait pas où elle va.

JC : « en ce qui concerne l'emploi, nous allons toujours continuer à afficher et à recruter mais plus sous forme de vagues successives. Désormais, nous recruterons plus au fil de l’eau, en fonction des demandes et des besoins identifiés dans chacune des régions.»

Concernant la transformation de l'AFPA, Force Ouvrière a toujours dénoncé le flou entretenu par la direction générale sur ses intentions réelles.
Le choix politique de transformer l'AFPA en EPIC et de donner beaucoup plus de pouvoir aux régions fait craindre avant tout pour l'emploi.
Quant à la diminution des budgets alloués à la formation, cela se traduit par  la dégradation des conditions de travail.
Pour Force Ouvrière le seul moyen d'en sortir, c'est le retour à une AFPA nationale de service public sous financement de l’État !


QUESTION N° 6 

Vous avez parlé du dispositif itinérant comme d'« une boite d’intérim » pourriez-vous nous en dire plus ?
Est-ce un projet de la direction ?

JC : « oui effectivement, mais ce n'était qu'une métaphore pour expliquer le cœur de notre métier. Nous avons employé ce terme sans aucune arrière-pensée.»


Pour Force Ouvrière, derrière les mots, il y a toujours des idées et il est facile de s'abriter derrière une « métaphore » pour cacher ses intentions réelles.
Ce qui est certain, c'est que nous n'admettrons pas que le dispositif itinérants soit dénaturé en le  transformant en « boite d'intérim » interne dans laquelle rentreraient des formateurs intervenants, avec différents statuts.
Ce serait à coup sûr, la fin programmée du dispositif.

QUESTION N°7 

Tous les trois ans les salariés ont droit à 3 % d’augmentation.
Comment peuvent-ils le contrôler sur la fiche de paye ?

JC : « cela est indiqué sur la fiche de paye à la ligne BA07, sous l'intitulé prime d’expérience. »

QUESTION N° 8 

La direction fait une demande de mise à jour des CV à l’ensemble des salariés et ceci chaque année en sachant que le dossier à remplir a encore changé.
La direction ne peut-elle pas envisager de mettre le dossier CV avec le SIRH pour faciliter cette  mise à jour pour et répondre plus rapidement aux appels d’offres ?

JC : « il n y a pas eu de demande pour l’ensemble du personnel du dispositif, mais seulement sur certains GRN, dans le cadre d'une demande spécifique de quelques régions. »
QUESTION N° 9

La direction peut-elle donner les statuts des itinérants ainsi que tous les avenants signés sous format PDF?
Si oui sur quel lien peut-on les obtenir ?

JC : « sur AGORA, espace itinérants dans e-space formateurs. »

Force Ouvrière :  https://espace.afpa.fr/Dir/DFC/DFC/FORMATEURS/Forms/AllItems.aspx

QUESTION N° 10

La vignette CRIT’AIR entre en vigueur à partir du 1er  juillet prochain, les automobilistes souhaitant circuler en zone à circulation restreinte devront obligatoirement apposer sur leur pare-brise la pastille CRIT'AIR, sous peine de se voir infliger une amende de 68€.
Que compte faire la direction ?

JC : « la direction a pris la décision de financer cette vignette pour chaque itinérant et pour un véhicule désigné au choix du salarié. » 
                                                                                                               
 Fin de la séance à 15 heures.  
                                                                                                           
                                                                                                                     
                                                                                                       Montreuil, le 16 mai 2017.

Fermer cette fenêtre X

Adhérents

Afin de profiter de toutes les ressources du site, identifiez-vous